garuda

Séance unique EN PRÉSENCE DE BASTIAN MEIRESONNE (auteur et réalisateur)

Proposée par Cannibale Peluche dans le cadre du Mois du Film Documentaire
JEUDI 24 NOVEMBRE à 20h30 au Cinéma LE STUDIO (3 rue du général Sarrail – Le Havre)
Tarif unique : 5 € ; Adhérents (bien avisés de Cannibale Peluche : 2 €.

DANS LE FEU DE L'ACTION : 90 ANS DE CINÉMA D'ACTION INDONÉSIEN

[GARUDA POWER: THE SPIRIT WITHIN]
Couleur/DCP/77 mn/vostf/Documentaire
Un film de Bastian MEIRESONNE (France-Indonésie, 2014, 77')
Production : Julien Thialon, Cécile Jeune pour Shaya Productions, Bastian Meiresonne
Scénario : Bastian Meiresonne
Directeur de la photographie : Fahim Rauyan
Montage : Cédric Tromeur
Musique : David Tandayu
Avec Budi Nugruho (Jaka Sembung jeune), Rudolf Puspa (Jaka Sembung jeune)...
Distributeur : Shaya Productions

Dès 1926, le cinéma indonésien s'est lancé dans la production de longs-métrages d'action, en dépit des contraintes techniques et étatiques qui jalonnèrent son Histoire. De récits mythologiques en exploits physiques mâtinés de magie noire, le genre s'est forgé une identité propre et variée au fil des décennies. Alternant entretiens avec des témoins privilégiés de ses métamorphoses et nombreux extraits de films rares voire perdus, DANS LE FEU DE L'ACTION... revient sur la richesse oubliée d'un patrimoine populaire et de ses réinventions sous influences exogènes depuis les coproductions hollandaises, chinoises ou japonaises qui firent florès avant l'indépendance de 1949 jusqu'au récent succès international de THE RAID 1 et 2 de Gareth Evans, en passant par les fictions cathartiques de "résistance" masquée produites durant la dictature de Suharto entre 1966 et 1998. Un hommage précieux à la vitalité d'un genre protéiforme et au travail de ses artisans tout autant qu'un appel à la perpétuation d'une tradition qui, frappée par le déclin de l'industrie locale, peine à retrouver le chemin du grand écran ces deux dernières décennies.

Documentaire suivi du long-métrage :

LE JUSTICIER CONTRE LA REINE DES CROCODILES

[GOLOK SETAN / THE DEVIL'S SWORD / KORAL LE JUSTICIER]
Couleur/numérique/101mn/vostf/Fantasy
Un film de Ratno TIMOER (Indonésie, 1983)
Production : Gope Samtani, Sabirin Kasdani pour Rapi Films 
Scénario : Imam Tantowi
Directeur de la photographie : Herman Susilo
Direction artistique : El Badrun
Direction des combats : Hery Mulyadi Sukarino
Montage : Muskin E. Hamzah
Musique : Gatot Sudarto
Avec Barry Prima (Mandala), Advent Bangun (Banyujaga), Enny Christina (Pitaloka), Sri Gudhi Sintara (Ratu Siluman Buaya Putih, Reine des crocodiles), Kandar Sinyo (Abirawa)...
Distributeur (DVD) : Mondo Macabro

Une épée magique forgée dans une météorite par un sorcier devient l'enjeu d'une lutte à mort entre un valeureux guerrier et la Reine des crocodiles, souveraine aussi avide de puissance que d'étreintes charnelles.
Porté par une bande originale planante, saturé de péripéties aussi extravagantes que délicieusement artisanales, volontiers gore, LE JUSTICIER... est peut-être l'exemple de fantasy le plus stupéfiant (dans l'acception hallucinogène du terme) que pouvait offrir le cinéma indonésien au début des années 80. Futur réalisateur du fort peu rationnel LES 3 FURIES DU NINJA en 1988, le cinéaste et acteur Ratno Timoer y livre une singulière acclimatation des films de sword and sorcery qui connaissaient alors leur heure de gloire sur les écrans occidentaux. Si l'influence de CONAN LE BARBARE (1982) de John Milius vient spontanément à l'esprit, la propension au mélange des genres – auquel s'ajoute ici le recours systématique à des affrontement martiaux ! – de cette quête entre terre ferme et profondeurs sous-marines orgiaques évoque en définitive bien plus l'étrangeté de CONQUEST de Lucio Fulci, tourné la même année. Un voyage fantasmagorique à l'atmosphère languide, entre folklore local et inventivité candide renvoyant à l'enfance du cinéma.

DANS LE FEU DE L'ACTION : 90 ANS DE CINÉMA D'ACTION INDONÉSIEN

Shooting_action_2 (1)

 LE JUSTICIER CONTRE LA REINE DES CROCODILES

JUSTICIER 3.....................

Soirée proposée dans le cadre du Mois du Film Documentaire en partenariat avec Lire au Havre, la Bibliothèque et le Service Culturel de l’Université du Havre, le Festival Du grain à démoudre, MuMaBox le Pôle Image Haute-Normandie.

Mois du film documentaire : le cinéma autrement

Pour cette 17 è édition, le réseau des bibliothèques, la Bibliothèque Universitaire, le Service Culturel de l'Université du Havre, le MuMa, l'association " Du grain à Démoudre " et le Pôle image de Normandie, s'associent pour la huitième année afin de proposer des rencontres et des projections de films documentaires.

http://lireauhavre.f